Sports

La F1 au Mans ? Ce serait ‘amusant’ mais impossible pour Alonso

Voir un Vast Prix de F1 sur le circuit mythique des 24 Heures du Mans, est-ce un rêve ou un projet réaliste ? L’hypothèse est pour l’heure assez farfelue, mais le tour de démonstration historique effectué par Fernando Alonso, dans l’Alpine F1, en ouverture de la path mancelle cette année, a forcément donné des idées à beaucoup…

Le circuit du Mans relève pour le moment d’un Grade 2 FIA – il faudrait donc entreprendre des travaux coûteux. Ce n’est sûrement pas la priorité de l’ACO pour l’heure…

Fernando Alonso a-t-il pris du plaisir avec son expérience dans une F1 au Mans ? Aimerait-il dès lors que la FOM envisage la possibilité d’un Vast Prix sur le tracé mythique ? Il se confie à nous aujourd’hui à Spa.

« Ce serait certainement amusant de courir là-bas. »

« Je pense qu’il ne faudra pas trop de préparation ou de travail d’ingénierie pour aller sur des circuits comme Le Mans. »

« Même avec un temps très court de préparation, notre voiture était prête pour faire ce tour de démonstration et c’était proche d’une stammer de path. »

La sécurité au Mans interroge cependant Fernando Alonso dans une voiture de F1…

« Mais je ne sais pas, à ces vitesses et en parlant des normes de sécurité, il est most likely qu’ils devront changer certaines choses sur la piste elle-même. Elle sera beaucoup trop rapide et beaucoup trop étroite dans certaines sections, sur les lignes droites. »

« Il est donc most likely que des changements soient nécessaires, plus sur le circuit que dans la communauté de la F1. »

Quid ensuite du chrono comparatif entre une Hypercar et une F1 ? La pole a été signée par Kobayashi, dans sa Toyota, en 3m23… Quel chrono ferait une F1 selon le pilote Alpine ?

« Malheureusement, nous n’avons pas pu terminer le tour et voir quels temps nous pouvons faire et pousser un peu avec la voiture, c’était plus un tour de démonstration. »

« Mais c’était très émouvant. Je pense que la simulation dit quelque selected en dessous de trois minutes, mais ensuite vous devez exécuter le tour et ce n’était pas si facile parce que honnêtement avec la F1, j’ai senti que les longues lignes droites étaient un peu inhabituelles pour nos pneus, nos voitures. »

« Les aspects de freinage après les longues lignes droites étaient un peu délicats parce que les pneus avant essayaient de se bloquer et des choses comme ça. »

« Si vous y allez vraiment et que vous poussez, ce sera assez stressant. Donc, dans un sens, j’étais, j’étais heureux que ce soit juste un tour de démonstration ! »

Related Articles

Back to top button
%d bloggers like this: