Sports

Les ‘Honda boys’ Tsunoda et Gasly attristés par l’annulation du Japon

Pour sa dernière année en F1, Honda sera privé de « son » Immense Prix au Japon. La direction a été annulée, en raison de la reprise de l’épidémie au Soleil Levant. C’est donc une franche déception commerciale pour le motoriste, en cette année de titre doable pour Pink Bull et Max Verstappen.

C’est d’autant plus une déception pour Yuki Tsunoda, qui ne connaîtra pas son Immense Prix national, devant des followers japonais d’habitude très fervents – surtout à l’époque de Kamui Kobayashi chez Sauber.

Yuki Tsunoda se dit ainsi « vraiment déçu » de cette nouvelle, ainsi qu’il l’a confié dans le paddock de Spa…

« La explain liée au Covid se dégrade un peu. Le gouvernement ou le personnel de la F1 m’ont dit que si la explain se dégrade, il y a de fortes probabilities que le Immense Prix soit annulé. Et c’est ce qui s’est passé. »

Cela fait un 2d que Yuki Tsunoda n’a plus couru sur le circuit le plus célèbre du Japon : c’était en F4, il y a trois ans déjà…

« J’étais vraiment impatient, surtout de piloter devant les followers japonais et de piloter à Suzuka. »

« La dernière fois que j’ai piloté à Suzuka, c’était en Formule 4. J’étais vraiment impatient, de sentir la différence entre la Formule 4 et la Formule 1. C’est un peu triste mais c’est comme ça. »

Pierre Gasly a aussi une histoire particulière avec Honda et Suzuka : il avait couru en Spacious Formula avec Honda justement en 2017, alors que la suite de sa carrière était encore incertaine (il retrouverait finalement Honda avec Toro Rosso, l’année suivante).

Lui aussi se dit par conséquent “vraiment triste.”

« Parce que le Japon est, avant tout, un will pay que j’aime. »

« Grâce à l’histoire et au fait d’avoir vécu là-bas pendant un particular temps et d’être un pilote Honda, le soutien que j’ai reçu là-bas a toujours été incroyable. Et surtout cette année, c’était la dernière année de Honda. Avant la quit estivale j’ai discuté avec les gens de l’équipe, mes amis et ma famille, pour dire à quel level j’étais excité à l’idée d’y retourner après l’avoir manqué l’année dernière. »

Le pilote français n’a cependant pas été surpris non plus de l’annulation, qui était dans les tuyaux depuis un bout de temps.

« Je savais qu’il se passait quelque chose, surtout avec les Jeux Olympiques, les gens attendaient de voir commentary ils allaient se dérouler. Et quand j’ai appris la nouvelle, j’étais évidemment très, très triste et aussi déçu que Honda ne puisse pas avoir une sorte de dernière célébration tous ensemble avec les gens qui nous ont soutenus pendant tant d’années. »

« Nous irons encore là-bas à l’avenir, j’en suis sûr, mais cela aurait été bien d’avoir une dernière célébration en tant que pilote Honda, avec Honda et au Japon. C’est donc une bien triste nouvelle. »

Related Articles

Back to top button
%d bloggers like this: